L’aspartame

L’aspartame est un édulcorant artificiel, découvert en 1965 et ayant un pouvoir sucrant environ 200 fois supérieur à celui du saccharose (sucre de table). Il est composé de deux molécules : la phénylalanine et l’acide aspartique. La substance, une fois transformée par l’organisme, produit une petite quantité de méthanol, d’où la controverse entourant son usage. En effet, cette substance serait cancérigène bien qu’aucune étude ne l’ait, à l’heure actuelle, vraiment démontré.

En outre, contrairement à la stévia ou à l’hermesetas, l’aspartame perd son pouvoir sucrant à la cuisson et ne convient pas à la pâtisserie.

C’est pour toutes ces raison que Eugène a choisi de ne pas utiliser l’aspartame mais de lui préférer les polyols (maltitol et xylitol), qui, comme l’aspartame ont un indice glycémique proche de zéro.

Pour en savoir plus, voir également les articles: