hémoglobine glyquée

L’hémoglobine glyquée permet  d’étudier l’évolution de la glycémie sur une période plus longue qu’un lecteur de glycémie. Elle est souvent qualifiée d' »espion » ou de « mouchard » puisqu’elle permet d’établir une moyenne de la glycémie sur une période de plus ou moins trois mois. Elle est, par conséquent, un excellent indicateur de la stabilisation ou non d’un diabète de type 2.

On retrouve l’hémoglobine  dans les globules rouges. Elle  a pour particularité de capter une partie du sucre circulant dans le sang. On appelle hémoglobine glyquée, la partie de l’hémoglobine où le sucre s’est fixé. Elle permet d’avoir une idée de la glycémie moyenne sur une durée d’environ  3 mois. Plus la glycémie a été importante pendant cette période, plus le taux d’hémoglobine glyquée sera élevé. C’est un indicateur fiable de l’équilibre du diabète de type 2 puisque il ne varie pas juste après un repas ou la prise de médicaments. Lorsque l’hémoglobine glyquée est en dessous de 7 %, le diabète est considéré comme étant bien contrôlé.

Pour en savoir plus, voir aussi: